Marie - son Arrivée 

          La deuxième moitié du XVIIe siècle est difficile à Rouen.  Ses habitants s'appauvrissent.  Les bébés délaissés s'accumulent dans les orphelinats.  Les enfants dont les parents ne peuvent plus subvenir, s'ajoutent aux crèches du duché,  ajoutant à la difficulté financière de la ville.  Est-ce la raison qui amène Marie à Dieppe en 1664 pour s'embarquer vers le Nouveau-Monde?

          Le Saint-Jean-Baptiste arrive à Québec le 30 juin 1664.  En arrivant sur les berges de sa terre d'accueil,  Marie amène avec elle des biens estimés à 200 livres, mais pas de dot du roi pour la jeune femme de 18 ans, tout comme les 13 autres filles qui ont fait la traversée.

 

          Elle tarde à prendre époux, mais le 12 octobre 1665, Thomas Grandry, qui a environ 50 ans, s'engage à prendre Marie pour épouse.  Fait inusité au moment de produire leur contrat de mariage, des personnages de notre histoire nationale sont présents.  Ils ne sont pas nommés dans l'acte, mais ils ont signés de document.  Il s'agît du lieutenant général de l'Amérique, Alexandre de Prouville de Tracy, du gouverneur de la Nouvelle-France, Daniel de Rémy de Courcelles, de Jean Talon, l'intendant de la colonie, de Barbe de Boulogne, veuve de Louis d'Ailleboust, ancien gouverneur de la Nouvelle-France, du célèbre cartographe Jean Bourdon et son épouse Anne Gasnier.  

 

          Les débuts de Marie en Nouvelle-France sont difficiles.  Les trois mois  viennent bouleverser sa vie.  Un mois après la signature de son contrat de mariage avec Grandry, soit le 18 novembre, la promesse de mariage avec ce dernier est annulée par l'émission d'un autre contrat de mariage entre Thomas et Marie Lanfillé.  Le futur époux déchu découvre que Marie est grosse.

 

          Un mois après l'annulation du mariage, Marie accouche d'une fille.  Julienne est baptisée le 19 décembre à Québec. 

Baptême Québec (Notre-Dame)
0.00a.01_1665-12-19_Baptême_Julienne_Mor

Julienne

Morin

L'An de grace gbyc. (mil six cents) soixante et cinq, le dixNeuf

de decembre, par moy Henry deBernieres pretre Curé

de cette Paroisse a esté baptisée Julienne Morin fille

de Guillaume Morin et de Marie de Mont-mesnil. le

Parain a esté Julien de Rosmadecq et Anne Fossé fem

me de Jacques la Roue Menuisier.

                                                                        H. De Bernieres (signé)

Transcrit par Daniel Rose décembre 2019

Le père est identifié, il se nomme Guillaume Morin.  Ce personnage n'apparaît sur aucun autre document de la Nouvelle-France que sur celui du baptême de sa fille.  Est-il reparti prématurément en France?  Tant à Julienne, elle n'est pas inscrite avec Noël et Marie au recensement de 1666 à Sainte-Famille de l'Île d'Orléans.  Est-elle décédée ou donnée en adoption ou partie avec son Père en France?

 

À partir du baptême de Julienne, la vie prends une autre direction pour sa mère.  Un mois après son accouchement, Marie s'unit à Noël Rose pour fonder une famille.