Acte  : Bail par Jacques Sevestre à Noël Rose

Notaire : Romain Becquet

Date : 07-04-1675

Coûts : 170 livres par année pour 4 ans

Emplacement : Grand Allée

Dimension : 4 arpents et demi de front

Bornée : au front, la Grande Allée

                 au fond, le fleuve St-Laurent

La famille se rapproche de la vie urbaine.  Noël loue une terre de Jacques Sylvestre sur Grande-Allée. La famille Rose s'y installe.  En 1677, au baptême de leur fille Marie-Françoise, les parents sont mentionnés habités sur Grande-Allée.

Cependant, la relation Sevestre-Rose ne semble n'est au beau fixe.  À la lecture des minutes de la Prévôté de Québec et du Conseil Souverain impliquant les deux belligérants, Noël ne semble pas vouloir s'en laisser imposer et Sevestre n'hésite pas à poursuivre son locataire pour non respect des clauses du bail.  Deux ans avant la fin du bail, Noël Rose demande à la Prévôté de Québec de le libérer de ses obligations envers Sevestre.  Les conditions  de cessation du bail sont fixées par la Prévôté. 

 

Acte  : Bail par Marie-Françoise Chartier à Jean Merian dit Lasolaye avec consentement de Noël Rose

Notaire : Gilles Rageot

Date : 09-09-1677

Emplacement : rue tenante au Cap Rouge

Bornée : d'un côté, à Jean Lemire

                 de l'autre côté, à Audy

Noël donne son consentement  pour partir dans les deux semaines suivant la signature de ce bail entre Marie-Françoise Chartier et Jean Merienne, le libérant définitivement de son lien juridique avec ce lieu.  Marie-Françoise Chartier est veuve de Pierre Joybert de Lotbinière.  Elle est probablement devenue la nouvelle propriétaire.  L'emplacement n'est pas identifié comme étant sur 'Grande-Allée".  Cependant, plusieurs indices nous portent à croire qu'il s'agit du même endroit que Noël a loué en 1675 :

                    - le lieu est décrit comme ayant "une Maison et un emplacement clos consistant en cour et Jardin"

                    - la "rue tenante de cettte dite ville au Cap Rouge" est le chemin menant de Québec à Cap Rouge, à l'ouest de

                      Ste-Foy, donc Grande-Allée

                    - le 26 juin 1682, Jean Lemire, voisin identifié dans l'acte de 1677, vend sa maison et son terrain situés sur le                                        "Grand chemin", connu pour être la Grande-Allée.

 

Jean Bourbon, plan des fiefs de St-Jean et St-François

PlanTerre_Grande_Allée.jpg

115 Grande-Allée, Est

115_Grande-Allée_Est.jpg

Vue aérienne des terres de la rivière Saint-Charles

Terre_Grande-Allée.jpg

Église Notre-Dame-de-la-Garde, rue Champlain

Notre-Dame de la Garde_Champlain.jpg