Acte notarié par Gilles Rageot entre les Jésuites et Noël Rose

0.00_1670-07-26_Concession_Terre 9_1de3.

En marge

No 442

Concession

Les RR. PP.

 

Roze

 

Et advenant ce

dixieme Jo. daoust 1670

apres midy pardevant

Led. Notaire sont

Comparus lesd. R. P.

henry Nouvel de la

Compagnie de Jesus Et

Et Noel rose desnommez

au present contract lesquelz

vollontairement se sont

convenus Et demeurez

daccord de ce qui Ensuit

Cest a Scavoir que

Led. rose a remis

Et remet par ces presentes

aud. Reverend Pere

ce acceptant un

Arpent de terre de front

des quatre mentionnez

aud. contract & de la

mesme prosfondeur portee

par Jcelluy, au moyen de quoy

Led. Reverend pere le

decharge des charges

clauses Et conditions q. led.

rose Estoit tenu Et oblige

Luy en faire, portéés par Jcelluy contract

pour led. Arpent seulement,

mettan. &c transportan. &c

promettan. &c obl. &c Renoncan. &c

faict Es presences de pierre Biron

huissier Et de Estienne

dhenevers tesm. qui ont avec

Les partyes Et notaire

(paraphe) rose

Henry Nouvel

eDenevert (paraphe)       Biron (paraphe)            Rageot (paraphe)

                                                    26e Juillet 1670 :

 

Pardevant Gilles Rageot no’re Gardenottes &c

fut present en sa personne Le R. P. henry Nouvel procureur

des missions de la Compagnie de Jesus en ce pays

Lequel fesant pour lad. Compagnie ayant Eu pour cet esfet

authorité du Reverend Pere françois Le mercier Supperieur

desd. missions Et voulant faire prosfiter Et habiter les

terres non habitéés de leurs concessions A vollontairement

donné Et conceddé a tiltre de cens Et rente Seigneurialle par

chacun an payable au jour Sainct André dernier Novemb.

A Noel Roze present ce acceptant preneur pour luy ses

                                                                       en la Seigrie St Gabriel

hoirs ou ayant cause deux habitations con de ant deux

Arpens de front pour chacune qui font en tout quatre arpens

de front Le long la Riviere St Charles Et de prosfondeur

depuis lad. Riviere Sainct Charles Jusques aux terres

des habitants du Costeau Ste Genevievfe ou de la route

Sainct Michel bornée comme Sensuit Scavoir du bout

qui touche lad. Riviere par une ligne de quatre arpens de

front Laquelle                                                      de lautre

bout par une ligne de quatre arpens aussy de Large

parallelle a la premiere Et attenantes aux terres desd. habants

du Costeau ste Geneviefve ou de la route st Michel

du Coste du Nordest par une ligne qui courant Suest

et Noroüest la Separe dans la concession du nommé

Laprairie Et du costé du Surouest par une autre

Ligne paralelle a lad. ligne du Nordest qui la separe

                                                       Gontier

davec celle celle du nommé Latouche, la presente

concession faictes aux charges et Conditions Suivantes

Cest a Sçavoir que led. Noel rose promet et

Soblige luy ses hoirs ou ayant cause de payer par chacun

an auxd. R.R. P.P. En leur maison seigneurialle

A Quebecq Aud. Jour Et feste de St André

un sol tournois pour chaque arpent qui font soixante solz

p. Soixante Arpens Lesd. deux concessions

Six francs pour six vingt arpens que Contient ces

deux habita’ons, Si neantmoins Jl se trouve moins ou plus de

Six vingt arpens La rente sera diminuéé ou augmentéé a

proportion, Et En oultre payera quatre bon chapons vifs

pour lesd. Concessions de rente fonciere de bail dheritage

non racheptable Et quatre deniers de Cens a commencer de

0.00_1670-07-26_Concession_Terre 9_2de3.

de payer lesd. cens Et rentes aud. Jour Sainct andré

de lannéé mil six cent soixante Onze, Lesd. cens Et

rentes portant lots Et ventes Saisines Et amandes lorsque

le cas Eschera Suivant la Coustume de la ville prevosté

Et Vicomté de paris Suivie En ce pays, Et Encor a la

charge qu’avant la fin de lhiver p’chain le preneur aura

huit arpens de bois abattu Et debité, d’y tenir feu Et lieu

ou autre pour luy Et continuer de travailler Jncessement

au desfrechement de lad. Concession faute de quoj Jl sera

libre auxd. RR. PP. Bailleurs de rentrer en la possession

de lad. terre S’ils le Juge ainsy a propos qui de plein

droit et Sans autre forme N’y figure de proces et Sans

rien rembourser p. les frais que led. rose y pouroit avoir

faicts p. bastir Et deserter reviendra En la pleine Et entiere

possession desd. R.R. P. Peres, s’est de plus

obligé led. Noel rose Et Ses successeurs de porter

ou Envoyer Ses grains mouldre au Moulin bannal desd.

Reverends Peres le plus proche de luy Sans q’l luy

                                                                                     leur

Soit loisible de len f’e moudre à autre qu’en payant le

droit de mouturage Lesquels se sont reservéz le pouvoir

de retirer lesd. concessions en cas de vente dicelles En

remboursant le prix principal et loyaux Cousts; se sont

Aussy lesd. peres Reservé la liberté a Eux Et aux sauvages

qui Seroient autorisez deux de prendre en toute lesd. concession

du bois selon les besoing quils en pouroient avoir

comme Aussy S’il se trouve en quelq. Endroit desd. concessions

un lieu que lesd. peres Jugeront propre pour y bastir un

Moulin ils Se reservent lespace dun demy arpent

de terre En cet Endroit là, Sobligeant neantmoins

d’en desdommager led. preneur pour les frais seulement

ql y auroit faicts A le desfricher, Sera Encor obligé

Led. preneur de descouvrir l’un Et l’au’e de ses voisins

A mesure ql en sera par Eux requis, de livrer et entretenir

en bon Estat les chemins qui Seront Jugez necessaires p. la

commodité publique, Car ainsy &c promettan. &c obligean. &c

Renoncan. &c fait Et passé apres midy en la maison

desd. Reverends Peres Audit Quebecq le

vingt Sixieme Jour de Juillet Mil six cent

0.00_1670-07-26_Concession_Terre 9_3de3.

                                           26e Juillet 1670 :

Soixante dix Es presence d’antoine Guillochet

Et de Jean levasseur tesmoins demeurants Aud.

Quebecq qui ont avec les partyes Et no’re Signé,

  (paraphe)   noel rose          Henry Nouvel

 

    guillochet          J Levasseur (paraphe)

                                 

 

 

Rageot (paraphe)

 

 

 

 

 

 

Transcrit par Normand Bertrand mars 2021