Minutes du 18 octobre 1678 : Pierre Pelletier-St-Amant pour sa femme vs Noël Rose

0.00_1678-10-18_PdQ_Coliers chevaux et f
0.00_1678-10-18_PdQ_Coliers chevaux et f

Pierre Pellerin sainct amant comparant par sa

femme, d.

Noel Rose p’t desfend. Apres que par le d. a esté

conclud a ce que le desfendeur soit Condamné luy payer la

somme de quatre vingt huit livres un solz six deniers

q’l a payée pour luy sçavoir 30ll pour des Colliers

a Chevaux neuf livres pour un demy Cent de foing et

quarante neuf livres un solz six deniers au frere Joseph

Boursier Religieux fesant les affaires du College

de Quebecq, sans prejudices de la somme de soixante

deux livres portées par O. passé p’t Duquet

le Dernier Novembre 1677 avec despens Et que

par le desfendeur a esté dit que les Colliers pour lesq’lz Jl

luy est demandé trente francs ont esté brullez au service

du demandeur lequel faisant courir le feu sur sa

terre le hangard dans leq’l Jlz estoient brulla, Et

q. Mesme Les chevaux penserent estre aussy brullez

Requerant q’l fut faict Consider’on sur lad. perte

A lesgard des Neuf francs pour led. foin dit

q’l ne doibt q. sept livres, q. pour les quarante neuf

livres Un solz six deniers Jl Convient de les debvoir

Ainsy q. les soixante deux livres portéés En lad. obl.

sur quoy Jl luy doibt estre rabatu le travail q’l

a faict p. le d. Partyes ouyes Nous avons

Condamné le desf. payer au Demandeur Lesd. sommes

de quarante Neuf livres Un solz six deniers, dune part

trente livres dautre Et neuf livres p. led. demy cent

de foing sans prejudice dit comme En lad. obl.

Et le desfend. Aux despens

Transcrit par Normand Bertrand avril 2021